mercredi 11 mai 2016

The book of Ivy - Tome 1 - The book of Ivy - Amy Engel

I - L'intrigue


Il y a 50 ans de cela, une guerre nucléaire à décimé la population mondiale. 
Malgré tout, un petit groupe de survivant d'une dizaine de milliers de personnes à réussi à se former et à créer une nation. 
Ce qu'il reste des états-unis d'Amérique à finit par se choisir un président, mais des deux familles qui ce sont affrontées pour obtenir ce poste, la mienne a perdu.
Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité de notre peuple. 

J'ai seize ans et cette année, mon tour est venu. 

Je m'appelle Ivy Westfall et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer celui qu'on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche... 

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. 

Née pour trahir et faite pour tuer... Sera t-elle à la hauteur ? 


 

II - Mon avis 


 


1) Ma note 

 

4,75/5

 

2) L'histoire 

 

La première chose qui m'a frappée, c'est que nous sommes en 2026 (si mes souvenirs sont bons ?) mais que la nouvelle société que les Lattimer ont crée ressemble étrangement à ce que des générations antérieures à la notre ont connu (Les mariages arrangés ; l'absence de véhicule motorisés ; les hommes qui travaillent pendant que les femmes restent à la maison pour faire à manger, la lessive et éduquer les enfants ; les condamnés à mort sans de véritables procets etc...), et étrangement, ça ne m'a pas plus dérangés que ça.

J'ai beaucoup aimé l'histoire, on découvre doucement la nouvelle vie des jeunes mariés. Leur relation qui évolue, leurs difficultés à montrer leurs sentiments et se livrer, les tourments qu'Ivy peut ressentir...

Et puis cette fin... Je m'y attendais tellement pas, enfin pas dans ce contexte là, et je dois avouer que ça m'a plutôt bouleversé... 
  

3) Les personnages

 

Ivy : Étant donné que l'histoire se déroule sous son point de vue, je me suis énormément attachée à elle ! Je l'ai trouvée très touchante et intéressante. 
Même si, au début, elle peut paraître froide et distante, j'ai trouvé qu'elle évoluait énormément au fil du roman.

Bishop : C'est le fils du président Lattimer et l'homme qu'Ivy est obligé d'épouser. 
C'est un garçon tellement extraordinaire ! Il est tendre, généreux, protecteur etc... Oui, c'est un peu le garçon parfait. 
Il est loin de vouloir rentrer dans les cases du gouvernement de son père. 
Toutes ses qualités ainsi que sont côtés un peu solitaire, font qu'on s'attache énormément à lui.
C'est d'ailleurs pour ça qu'il est le 2eme à rentrer sur ma liste de book-boyfriend pour l'année 2016.


Callie : C'est la sœur aînée d'Ivy. 
Elle est froide, calculatrice, manipulatrice et parfois je me suis même demandé si elle n'était pas un peu jalouse de sa propre sœur
Bref, vous l'aurez compris, je ne l'ai pas du tout aimée ! Elle a besoin d'écraser les autres pour les manipuler et se sentir puissante... Et c'est une des attitudes dont j'ai horreur dans la vrai vie, donc autant vous dire que ça ne l'a pas du tout fait pour un personnage de roman !! 

Mr Westfall : Il n'est pas vraiment mieux que sa fille aînée. Lui aussi, il est froid et calculateur, il n'hésite pas à mentir à Ivy pour arriver à ses fins... De plus, j'ai trouvé ses intentions très égoïstes... Il est vraiment détestable !

Mr & Mme Lattimer : Autant j'ai bien apprécié Mr Lattimer, même si je ne partage pas du tout ses idées
C'est un homme ouvert d'esprit et prêt à accepter le dialogue, même s'il ne changera pas son gouvernement. Il c'est même révélé touchant par moment.
Autant j'ai détesté Erin Lattimer ! Elle impose constamment ses idées aux autres et peu importe qu'on soit d'accord avec elle ou non. Je l'ai également trouvée très froide et égoïste envers son fils... 

Dans ce tome, on croise également également quelques personnages secondaire comme : 

Mérédith & Dylan : Les voisins d'Ivy et Bishop qui sont l'exemple même des failles du système.
Victoria : La "mentor" d'Ivy qui est très spontanée et que j'ai plutôt appréciée
David : Le garde du palais de justice. Il est plutôt froid et distant, mais c'est son boulot qui veut ça je pense.
 

4) La plume de l'auteur / La traduction 
 
Pour moi, la plume d'Amy Engel est tellement addictive ! Et vraiment immersive
Elle sait nous donner envie de continuer notre lecture, malgré le peu d'action présente dans ce 1er tome.
Elle arrive également à rendre ces personnages énormément attachants
D'ailleurs, elle à réussi à me faire repousser le moment fatidique de la fin du roman, parce que je n'avais pas envie de dire au revoir à ses personnages. Elle a également réussi à me faire verser quelques larmes

Le petit + : La narration à la première personne. Je trouve que ça apporte tellement à l'histoire ! On a vraiment l'impression d'être dans la tête (et dans la peau) d'Ivy et franchement, pour moi, c'est un réel plus pour s'attacher au personnage principal !

III - Je vous le conseil ou pas ? 

 

Non, ce n'est pas un coup de cœur, parce qu'il ma manqué ce petit truc qui fait que, mais il l'a tout de même frôlé de très prêt

Je vous le conseille vraiment ! Ce livre m'a touché, émue, bouleversé... Bref il m'a retourné ! Et il m'a fallu toute une fin d'après midi + la soirée pour me remettre de la fin de cette lecture

Alors oui je vous le conseille avec plaisir en éspérant qu'il vous plaira autant qu'il a su me captiver 



IV - Et la suite ? 

   

Ce livre a une suite qui s'appelle "The revolution of Ivy" (qui clôture d'ailleurs cette duologie) et au vue de cette chronique plutôt positive, vous vous doutez bien que je vais la lire avec grand plaisirs ! (et le plus tôt sera le mieux) 


Quoi ? Je vous ai toujours pas convaincu ? Alors allez lire la chronique de ma partenaire juste ici --> The book of Ivy - Colorandbooks



2 commentaires:

  1. J'adore ta chroniqque. Tu vois je te lavais dis que tu allez aime. Je te connais si bien. Et Bishop pas touche :p le mec parfait quoi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ma chronique te plaise =). Et oui, c'est parce qu'on a les mêmes goût et que tu me connais par cœur un petit peu aussi ;)
      Et si on partage ça va pas ? ^^'

      Supprimer